« Friday », le buzz façon Ark Music Factory

Ce visage ne vous rappelle-t-il pas quelqu’un ? Si ce n’est pas le cas, je vous présente Rebecca Black, ou celle qui a réussi à supplanter Lady Gaga : près de 40 millions de vues de son clip Friday (versus 24 millions de vues pour Born this way). Retour sur le buzz du mois…

 

Postée le 10 février sur Youtube, le clip Friday a très vite été élu par les internautes « la pire chanson de l’année », « le pire clip de l’année » voire même « la pire chanson du monde », il est aussi devenu une des seules vidéos Youtube a avoir récolté plus de 500 000 « dislikes » en aussi peu de temps. Pour ceux qui n’auraient pas encore eu la joie de voir ou d’entendre la chanson, la voici :


 

Et si vous doutez encore du manque de talent de Rebecca Black, voici une version live de la chanson :


 

Friday me fait donc revenir sur la question du talent des stars du web : comment une simple jeune fille sans talent peut-elle créer le buzz ? Tous les éléments sont réunis pour créer le ridicule : réalisation du clip, scènes et personnages niaiseux, paroles sans aucun sens… La réponse est simple : la médiocrité entraîne la moquerie et la moquerie entraîne le partage de la vidéo sur les réseaux sociaux. La fillette a donc réussi, sans le vouloir, à détruire sa réputation et tout futur potentiel dans le milieu de la musique.

Mais le sujet porte à controverse, il faut revenir à la racine des choses. La fillette n’a que 13 ans et, comme la plupart des filles de son âge, son rêve est de devenir chanteuse et d’enregistrer un tube. Le problème se situe plutôt chez les parents, trop généreux peut-être, qui ont accepté de payer 2000 dollars à la maison de production Ark Music Factory pour réaliser le rêve de leur fille adorée.

Ou peut-être se situe-t-il chez cette maison de disques qui, au fil du temps, semble se spécialiser dans la production de jeunes, très jeunes, artistes en devenir. Rappelons qu’elle permet, sans audition, à toute jeune fille plus ou moins riche d’enregistrer une chanson et de tourner un clip, avec un revenu assuré à la compagnie qui se réserve les droits d’auteur de tous les titres musicaux produits.

 

Et vous, que pensez-vous de ce commerce et des effets qu’une telle propulsion sur scène et dans les médias peut avoir sur les adolescentes ? Et, par ailleurs, comment une chanson comme celle-ci a-t-elle pu atteindre la 45ème position des meilleures ventes iTunes ? Comment un tel clip peut-il faire gagner autant d’argent?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :