Le Street Art géolocalisé par Google

Après Google Art Project, le géant Google poursuit sa lancée dans le développement de la mise en ligne des arts visuels grâce à son système de géolocalisation Street View. Il est dorénavant possible grâce à la nouvelle plate-forme Street Art View de visualiser les plus beaux graffitis du monde en quelques clics!

Cette initiative qui rend hommage aux arts de la rue est des plus collaboratives, car les internautes sont invités à contribuer au contenu du musée en ligne en indiquant sur la carte du monde les lieux où se trouvent les plus beaux graffitis, tags, collages ou pochoirs capturés en image par Street View (Source : Metro). 

 Jusqu’à présent, ce sont plus de 1700 œuvres qui ont été répertoriées à travers le monde, dont celles des artistes graffeurs connus Keith Haring, Space Invader, Os Gêmeos et Bansky ainsi que celles de nombreux inconnus (Source : Canoë).

Cette discipline des arts visuels qui a longtemps été considérée comme du vandalisme et qui encore aujourd’hui ne fait pas le bonheur de tous a certes intéressé la compagnie Red Bull qui n’a pas hésité à être partenaire principal avec Google dans l’élaboration de Street Art View. Coup de pouce pour soutenir la branche rebelle des arts visuels ou simple bon coup publicitaire?

Certains puristes craignent que la nouvelle plateforme mette en jeu la crédibilité et l’essence même du street art en affichant les diverses œuvres via les musées en ligne. Pourtant, les graffitis sont exposés  dans les galeries et musées conventionnels depuis 1970, époque où les artistes graffeurs ont changé de façon notoire l’image du street art (Source : Graffiti.com). Donc, en quoi la modernité des outils employés pourrait nuire à l’essence de cet art qui est considéré contemporain?

Cette percée continue, au sein des galeries et musées traditionnels tout comme ceux en ligne, permettra-t-il aux artistes graffeurs d’obtenir une notoriété et reconnaissance similaire qui leur revient comme tout autre artiste visuel ou demeureront- ils aux yeux de plusieurs des voyous endurcis qui polluent l’environnement visuel?

Que pensez-vous du street art? Êtes-vous de ceux qui remarquent le moindre petit graffiti ou tag dans vos déplacements quotidiens ou de ceux qui ne remarquent pas ces œuvres qui se fondent dans le décor de la ville urbaine?

Advertisements

À propos France L.
Une fois mon Baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) en poche, j’ai entrepris la belle aventure qu’est la maitrise en communication marketing de l’Université de Sherbrooke. Depuis les derniers mois, les notions acquises me permettent de mieux cerner divers enjeux et de développer de nouvelles perspectives d’avenir. Les quelques temps passés en tant que journaliste généraliste ont certes contribué à renforcer ma curiosité aiguisée pour une multitude de sujets faisant partie de l’actualité. Désireuse d’explorer et d’élargir mes connaissances globales, je tenterai via notre blogue EntertainD de vous faire découvrir la réalité qu’Internet impose. C’est donc au fil des semaines que je partagerai avec vous mes réflexions sur les sujets chauds du moment en ce qui concerne l’implication du Web dans le secteur du divertissement et dans le monde culturel. Au plaisir d’avoir de bonnes discussions avec vous! France L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :