Téléchargement gratuit ET légal : ça existe !!! Episode 2

Comme promis la dernière fois, me revoilà pour un deuxième article sur Beezik, le site de téléchargement gratuit et légal. Mais aujourd’hui, le problème sera de savoir comme le site réussit à faire de l’argent en proposant des titres de musique gratuitement, et même en récompensant les utilisateurs…

 

Publicité, encore et toujours…

Nous avons vu, dans mon dernier article, que la rentabilité du site tenait des publicités « proposées » pendant chaque téléchargement. Et le concept permet d’attirer beaucoup de marques et non des moindres : Nike, EMI, Mc Donald, Blackberry… Forcément, la promesse du visionnage complet de la publicité par les internautes incitent les marques à signer. Et ça rapporte gros! A 25 centimes le clic (pour l’annonceur) et avec plus d’un million de membres, il est certain que la jeune start-up Beezik est vouée à devenir une grande entreprise (Source : Techcrunch).

Mais ça ne s’arrête pas là, afin d’assurer une visibilité maximale de la marque, son nom sera aussi inscrit en dessous de chaque titre téléchargé, quelque soit le support d’écoute utilisé. Et, bien sûr, l’utilisateur ayant choisi la marque publicisée, l’annonceur est certain de rejoindre un public intéressé. C’est grâce à ce concept intelligent que Beezik a déjà réuni plus de 40 marques de domaines très divers.

La récompense de 0,30€ par téléchargement est aussi, selon moi, une publicité détournée. Après avoir téléchargé plusieurs morceaux, l’internaute est tenté de dépenser la somme acquise chez les partenaires. Et Beezik reçoit certainement un pourcentage des ventes pour la redirection des internautes vers ses partenaires.

 

Et les artistes???

Bien sûr, une partie des revenus sont reversés aux artistes et autres ayant-droits (maisons de production…).  Mais les spécialistes du domaine restent partagés : les revenus de ce type de commerce ne sont pas aussi importants que ceux de la vente de disques. Et les maisons de production commencent à s’interroger sur l’avenir de la musique face au commerce électronique musical de plus en plus populaire.

Les artistes ont déjà envahi le web pour leur promotion (chaînes musicales, médias sociaux…) mais leurs producteurs ne sont pas encore prêts à transposer la distribution de leur musique sur la toile. Et vous, qu’en pensez-vous? Etes-vous passé à l’ère numérique? Ou préférez-vous toujours acheter vos albums préférés en magasin?

 

Mes autres articles:

Musique en streaming : menace ou opportunité ?

Survivre face aux géants de l’industrie musicale !

 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :