Le mobile une nouvelle source de censure pour la BD?

La numérisation a permis à la bande dessinée de s’étendre sur le Web, mais aussi de se retrouver sur le mobile de tout grand amateur de BD. Bien que plusieurs se réjouissent de pouvoir lire en tout temps la dernière aventure de leur héros préféré, certains auteurs eux se voient plutôt censurés par des compagnies de téléphonie mobile.

 

 

C’est en 2009 que l’aventure de la bande dessinée numérique commence avec le lancement du logiciel Comic Composer de la société AveComics, ce qui a permis à plus d’un million de BDS d’être visionné via un écran de cellulaire ou d’ordinateur (Source : Yeca.fr). On ne peut donc plus douter de la popularité de la bande dessinée numérique ou encore de son application mobile. Toutefois, certains auteurs ne verront jamais leurs œuvres défiler sur les écrans tactiles des téléphones intelligents en raison de leur contenu jugé inadéquat par la compagnie d’exploitation.

Dans ce sens, je me questionne donc à savoir si cette transformation numérique qui occasionne un nouveau terrain de jeu et une nouvelle façon de travailler pour les bédéistes n’amène pas par le fait même une certaine censure qui n’est pas rencontrée par l’auteur dans la version papier.

Pas plus tard que la fin de semaine dernière lors de la 38e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, pas moins de dix albums sur les 58 en nomination ne suivront pas la lancée du numérique, du moins sur le iPhone, puisque la société de Steve Jobs ne désire pas endosser des scènes de nu, de drogue ou de violence (Source : rtbf.be).

Devons-nous louanger la décision d’Apple, étant donné qu’elle respecte ses valeurs corporatives aux dépens des profits? Devons-nous plutôt la désapprouver puisqu’elle restreint la liberté des auteurs et l’accessibilité des utilisateurs à des bandes dessinées qui ont pourtant été publiées et sélectionnées lors d’un événement culturel d’envergure international?

Pour l’instant, à mes yeux ces deux questions demeurent sans réponse, mais une chose semble évidente, soit que la numérisation au cours de son ascension a facilité bien des choses, mais qu’ici elle soulève un nouvel enjeu : y a-t-il une limite à la censure?

Publicités

À propos France L.
Une fois mon Baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick) en poche, j’ai entrepris la belle aventure qu’est la maitrise en communication marketing de l’Université de Sherbrooke. Depuis les derniers mois, les notions acquises me permettent de mieux cerner divers enjeux et de développer de nouvelles perspectives d’avenir. Les quelques temps passés en tant que journaliste généraliste ont certes contribué à renforcer ma curiosité aiguisée pour une multitude de sujets faisant partie de l’actualité. Désireuse d’explorer et d’élargir mes connaissances globales, je tenterai via notre blogue EntertainD de vous faire découvrir la réalité qu’Internet impose. C’est donc au fil des semaines que je partagerai avec vous mes réflexions sur les sujets chauds du moment en ce qui concerne l’implication du Web dans le secteur du divertissement et dans le monde culturel. Au plaisir d’avoir de bonnes discussions avec vous! France L.

3 Responses to Le mobile une nouvelle source de censure pour la BD?

  1. Le Maire says:

    Bien que nous pouvons croire qu’Apple suit ses valeurs corporatives plutôt que le profit, La réplique suivante créé un drole de paradoxe; «suivre ses valeurs» pour ne pas créer de la controverse pour ne pas diminuer l’image de prestige d’Apple, ce qui pourrait diminuer les bénéfices net de la société à Steve Jobs. Cet argument est donc un peu faible.

    Il est question ici d’égalité et de liberté. Devrait-on donner un accès égal à tout artiste désirant démontrer sa BD ? La réponse semble simple en raison d’un principe de liberté, mais la liberté de laisser aux artistes publier n’importe quoi pourrait offusquer certains groupes minoritaires qui pourraient ensuite crier aux inégalités…

    Mon point de vue personnel est d’abord de donner la liberté fondamentale à tous pour que cela en créé une équité, une certaine égalité des chances, car mes convictions sont très libérales, égalitaire et progressiste. À contre attaque, le conservateur pourrait m’évoquer le même point mentionné dans le paragraphe ci-dessus, de plus que l’ouverture et la diffusion d’une autre culture sur la sienne viendrait mettre cette dernière en danger (d’érosion ou même de disparition à la limite), et il a parfaitement raison.

    Il est donc normal que tu n’aies pas de réponse à tes questions puisqu’elles font appel à la moralité. Les valeurs profondes des individus qui liront cet article définiront leur point de vue, du même que leurs arguments.

    Mais le sujet est intéressant : keep feeding la cervelle de réflexion.

    Joe Blow

    • France L. says:

      Merci de ton commentaire, car tu apportes de bons points et pour la majorité d’entre eux, j’abonde dans le même sens que toi. Toutefois en ce qui concerne le refus d’Apple à publier certaines BD en raison de leur contenu, tu indiques que l’entreprise a agi, afin d’éviter la controverse…

      J’ose croire, tout comme toi, que cela a joué dans la prise de décision, mais je me demande pourquoi avoir peur d’une controverse de la part de BD qui sont déjà publiées en version papier sans avoir fait soulever des tollés et qui ont même obtenu des reconnaissances internationales… Donc en quoi une version numérique peut-être plus sujette à la controverse que la version papier?

      • Je crois que la numérisation des BD facilite l’accès de celles-ci et comme pour te ce qui est numérisé. La questions est de savoir ce qui est acceptable pour le commun des mortels. C’est cela que les Cies regardent afin de répondre aux besoins moraux, sociaux, économique et politique de la majorité de la population. C’est eux qui achètent et dépensent. Donc ce sont des clients potentiels pour des Iphone ou autre i bebelle.
        Bon sujet et bonne réflexion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :