Musique en streaming : menace ou opportunité?

Les grands noms de la musique se décident enfin à passer à la production multicanale! Le 22 janvier dernier, Sony lance son service Qriocity,  alors qu’Universal Music déploie sa chaîne web Off.tv. Mais pourquoi cette révolution maintenant?

Un constat décevant

Peut-être est-ce l’apparition des chiffres 2010, dimanche dernier, lors du Marché International de la Musique ? Encore une baisse des ventes mondiales de disques de 8%, pour un recul total de plus de 40% depuis 2000 ! (Source : La Tribune.fr)

Pour expliquer le phénomène, les producteurs s’en prennent aux sites d’écoute de musique en streaming, comme Deezer ou Spotify . Pascal Nègre, patron d’Universal Music France, dénonce l’écoute en boucle de milliers de morceaux alors que « quatre écoutes, c’est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre ». (Source : ITespresso.fr) Mais, si ces sites sont les vrais coupables, pourquoi les grande maisons de production font-elles de même?

Money, money, money…

Pour deux grandes raisons : 1) parce que mêmes les grandes entreprises ne peuvent plus lutter contre les concurrents du web, ni empêcher les utilisateurs de visiter certains sites. Et ça s’applique à la musique : grâce au web, les internautes peuvent écouter un morceau voire un album entier avant d’acheter et, à franc parler, qui s’en priverait? Les grands joueurs n’ont plus qu’à s’adapter!

2) Parce qu’être présent sur le web, c’est faire encore plus d’argent. Les sites d’écoute de musique, comme Music Unlimited par Qriocity, tirent de gros revenus des abonnements-utilisateurs pour avoir accès aux contenus. Les chaînes web gratuites, quant à elles, comme Off.tv, en tirent aussi profit : 1) leurs sites font la promotion des artistes donc augmentent les ventes de musique ; 2) l’utilisation des médias sociaux, via le partage de contenus, permet un effet viral ; et 3) cela offre un relais publicitaire supplémentaire grâce aux commandites et au marquage publicitaire des contenus.

Les maisons de production y trouvent donc leur compte. La question est de savoir si cette déferlante publicitaire sur les sites musicaux ne va pas étouffer l’utilisateur et l’amener à fuir ces médias… A vous de juger!

 

Mes autres articles :

Mariage de la pop et de la musique classique: mission impossible?

Survivre face aux géants de l´industrie musicale!

 

Publicités

One Response to Musique en streaming : menace ou opportunité?

  1. J.G. McG. says:

    8% de baisse sur les ventes de la dernière année et 40% depuis 2000!! Je comprends l’inquiétude des maisons de productions! Je ne crois pas que les utilisateurs de la musique en streaming vont être effrayés par la publicité et c’est un plus pour les producteurs. C’est certain que les publicité sont souvent désagréables, mais l’avantage de pouvoir écouter quelques chansons d’un album avant de l’acheter en vaut la peine. Personnellement, j’achète ma musique, mais si un album que je pensais être bon ne l’est pas, je viens de perdre 15$! Tant qu’a donner 15$ a une personne surement déjà riche pour ne rien avoir, j’aime mieux donner 20$ à la Société Canadienne du Cancer! Alors, quelques publicités qui me font perdre 1 ou 2 minutes ne me feront pas peur si je peut m’assurer d’acheter ce que je veut entendre.

    J’ai bien aimé l’article, merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :