Dead Space 2 vs. Angry Birds

À l´occasion de la sortie de Dead Space 2, je me suis demandée pourquoi des applications de jeux comme Angry Birds avaient autant de succès et faisaient partie des plus téléchargées comparées à celles issues de licences comme Assassin´s Creed. Dead Space 2 changera-t-il la donne ?

Comme toujours, il n´y a pas de recettes miracles. C´est une combinaison d´éléments qui permettent d´assurer le succès d´un téléchargement mobile. Du coup, le fait de lancer une application issue d´une licence est une évidence pour les éditeurs : popularité acquise, graphismes évolués et les sites dédiés et autres ressources marketing déjà disponibles. Bref, du lourd mais avec un changement toutefois, le prix. Celui appliqué pour les jeux consoles ne s´appliquent pas ici, il doit être raisonnable, comme pour Assasin´s Creed et Need for Speed. Autre inconvénient, le public. La plupart des éditeurs s´adressent au public de leurs jeux sur consoles ou PC. Or, les applications jouables s´adressent dans l´ensemble au grand public.

Je regarde alors un peu plus près Angry Birds, et les autres game apps les plus téléchargées, encore aujourd´hui. Elles ne bénéficient pas de la dernière technologie 3D ni d´un budget marketing conséquent et pourtant, elles détrônent régulièrement les jeux de licence. Dessins soignés, missions courtes mais nombreuses et renouvelées, ces applications ont des concepts simples et originaux, accessibles à tous. La différence avec les «gros titres» repose sur le bruit généré par les communautés et sur Internet : Facebook, Twitter, blogs (comme celui de Kevin Massé)… Les utilisateurs partagent leurs expériences, motivent les autres à télécharger l’application et rendent hommage aux oiseaux : jeu de plateau, peluches, pâtisserie etc. (sources :  Gizmodo, Begeek, übergizmo) Les clés du succès : la simplicité et le bouche-à-oreille.

Du coup, je doute du succès de Dead Space 2. Licence pure, graphismes poussés, thèmes populaires (les zombies), gamers convertis sur consoles et prix de sortie plus cher que la moyenne. Comment les producteurs de l´application réussiront à convaincre les casual gamers et le grand public de la télécharger et d´en parler autour d´eux ?

 

Autres articles :

Vers un empire du jeu social?

Le marché noir des jeux en ligne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :