Vers un empire du jeu social?

En l´espace de quelques années, les jeux sociaux   sont devenus incontournables sur les réseaux sociaux. Ils valent plus cher que les éditeurs de jeux vidéo à la Bourse et représentent un véritable filon marketing. Pourquoi les éditeurs de jeux vidéos ont-ils tout intérêt à se ruer sur ce phénomène ?

Les jeux sociaux : définition

Un jeu social se joue en ligne, généralement sur les réseaux sociaux, et se caractérise par l´invitation de nos amis à rejoindre l´aventure, ce qui le rend différent du jeu gratuit habituel. Cityville, de Zynga, est un parfait exemple. Le joueur peut ensuite défier ou collaborer avec ses amis et acheter des biens virtuels pour évoluer .

Nouveau visage ou menace industrielle ?

L´arrivée des jeux sociaux représente un renouvellement de l´image de l´industrie du jeu vidéo qui, aux vues des critiques face à son réalisme et sa violence grandissants, en avait besoin. Quant à la communauté de joueurs, auparavant dominée par les hommes, elle s´élargit aux femmes, devenues principales clientes du genre, et à ceux n´ayant jamais joué de leur vie (source: Nicolasfrot.net).

Cependant, les jeux sociaux pourraient faire de l’ombre aux jeux en ligne PC et consoles. Le développement de plateformes multijoueurs, inconvénient du jeu social actuellement, les améliorations graphiques ou  l’intégration de quêtes et de missions (source: Kiwii Games) sont des orientations rapprochant dangereusement le jeu social du jeu massivement multijoueur. Le jeu social ne menace pas à long terme le jeu massivement multijoueur et le peu de perturbations causées sera largement compensé par les avantages offerts à l’industrie et aux autres genres.

Les jeux sociaux, des créateurs d’opportunités

Que ce soit pour les agences marketing ou l´industrie, les jeux sociaux offrent de nombreux avantages. Au niveau  marketing, une publicité intégrée aux jeux sociaux marquent davantage les utilisateurs qu´une publicité Facebook (source: Engage Digital Media, février 2010). L´augmentation de ces derniers et de leur fréquence de jeu,  associée à la diversification des supports (mobile, ordinateurs, tablettes), assure  un plus grand impact d´une campagne publicitaire.

Au niveau économique, les jeux sociaux créent une forte valeur ajoutée par un faible coût de production et une forte rentabilité offerte par les abonnements et les transactions en ligne de biens et de points. En 2009, 41 % des utilisateurs réalisaient des transactions, qui représentent 80 % des revenus des éditeurs (source: Le blogue de Samuel Parent).

Ainsi, rien d´étonnant à ce qu´Electronic Arts ou Disney achètent des éditeurs majeurs de jeux sociaux.  À termes, pour maintenir leurs parts de marché et même développer des communautés de marques, les grands joueurs de l´industrie devront suivre le pas dans cette révolution ludique et économique.

Autres articles :

Dead Space 2 vs. Angry Birds

Le marché noir des jeux en ligne

Publicités

One Response to Vers un empire du jeu social?

  1. Romaiin says:

    Super article 😀 merci pour la citation!

    Effectivement, je ne crois pas que les quêtes ou de meilleurs graphismes sur les jeux facebook puissent concurrencer les MMORPG. Le public est différent et ce même si les jeux sur réseaux sociaux ont un avantage : pas besoin de plugins ou de clients; mais qui est également un inconvénient : des jeux qui auront toujours un retard technologique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :